Hainuyers des campagnes Napoléoniennes


Voici une liste de militaires originaires du Hainaut et plus particulièrement de la région de Mons ayant participé aux campagnes Napoléoniennes. Ils sont classés par commune d'origine puis par ordre alphabétique. Tout renseignement pour compléter cette liste est le bienvenu.

Baudour :

 

Jean Joseph CARON né à Baudour.

Fusillier à la 4e compagnie du 21e régiment de chasseurs à cheval. Décédé le 29 décembre 1809 à l’Hôpital civil et militaire de Colmar, entré le 27 octobre 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Cyril Joseph DELORS né à Baudour.

Grenadier  à la compagnie de grenadiers du 1e bataillon, 21e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 26 octobre 1810 à l’hôpital de Brunswick, entré le 31 août 1810, cause du décès : phtysie pulmonaire.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Charles DRAMAIN né à Baudour.

Fusillier à la  4e compagnie, 5e bataillon du 62e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 25 octobre 1811 à l’Hôpital militaire de Zierikzee, entré le 22 août 1811, cause du décès : fièvre catarhale nerveuse, diarrhée colliquative.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Adolphe Xavier DURIEU né à Baudour.

Fusillier à la 2e compagnie, 1e bataillon du 1e régiment de tirailleurs. Décédé le 4 octobre 1813 à l’hôpital n°3 de Torgau, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Noël GONDRY né à Baudour.

Déserteur, dépôt général de Strasbourg. Décédé le 25 janvier 1810 à l’Hôpital civil de Mons, entré le 19 décembre 1809, cause du décès : phtysie pulmonaire et marasme.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph LELONG né à Baudour.

Compagnie de grenadiers, 3e bataillon du 21e régiment d'infanterie de Ligne. Décédé le 6 août 1807 à l'Hôpital militaire de Ste Catherine de Thorn, entré le 5 août 1807, cause du décès: noyé.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Charles L'HOIR né à Baudour.

4e compagnie du 6e bataillon principal du train d'artillerie. Décédé le 4 octobre 1807 à l'hôpital militaire de Capoue. Entré le 26 septembre 1807. Cause du décès: fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph LIEGEOIS né à Baudour.

1e compagnie, 4e bataillon du 69e régiment d'infanterie de Ligne. Décédé le 16 octobre 1809 à l'hôpital d'Alster Caserne à Vienne. Entré le 20 septembre 1809. Cause du décès: fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Constantin LOIR né en 1791 à Baudour.

Compagnie de voltigeurs, 3e bataillon du 134e régiment d'infanterie de ligne. Décédé à 22 ans le 27 décembre 1813 à l'hôpital de la Douane n°2 de Magdebourg. Entré le 21 décembre 1813. Cause du décès: diarrhée chronique.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Antoine LOMBRY né à Baudour.

2e compagnie, 6e bataillon du 134e régiment d'infanterie de ligne. Décédé le 21 février 1814 à l'hôpital militaire de la Douane à Magdebourg. Entré le 19 février 1814. Cause du décès: fièvre ataxique.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Cyprien Amand MEUNIER né le 20 août 1786 à Baudour, cultivateur dans le Royaume des Pays -Bas. Sergent dans la 1e compagnie d’artillerie de la Jeune Garde. Chevalier de la Légion d’Honneur le 30 août 1813.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Jean Joseph MEURICE né à Baudour.

2e compagnie, 2e bataillon du 69e régiment d'infanterie de ligne. Décédé le 19 avril 1809 au Grand Hôpital de Madrid. Entré le 19 avril 1809. Cause du décès: fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Bernard PLACE né à Baudour.

2e compagnie, 1e bataillon du 23e régiment d'infanterie de ligne. Décédé le 21 octobre 1809 à l'hôpital de Neustadt. Entré le 12 octobre 1809. Cause du décès: fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste VERSAILLE né en 1789 à Baudour.

8e compagnie, 3e bataillon, 2e légion de réserve. Décédé le 30 novembre 1809 à l'hôpital civil de Toulouse. Entré le 28 novembre 1808. Cause du décès: fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Blaregnies :

 

Charles Antoine FONTAINE DE FROMENTEL, né le 30 août 1793 à Blaregnies, résidait à Mons lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Conscrit de 1813. Décédé à Mons le 22-9-1875, époux de Françoise-Norbertine FONTAINE de THIEBLIN. Sépulture au cimetière de Mons.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Adrien LAUDE, né le 22 juillet 1783 ou 1785 à Blaregnies, résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. 2e compagnie 1er  bataillon de sapeurs. Période de l’an VI-1814. Campagnes d’Italie, de Prusse, d’Espagne et d’Autriche, deux blessures

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Blaugies:

 

Augustin Joseph BLONDEAU né le 4 mai 1788 à Blaugies fils de Pierre Joseph et Marie Joseph LAGNIAU. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 17 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4467. Parti en retraite le 31 juillet 1810.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Prosper Joseph BOUCHER né le 31 avril 1783 à Blaugies fils de Léopold et de Marie Josephe DUMONT. Conscrit de l'an 12 réfractaire. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4647. Fusilier. déserté le 7 septembre 1807 jugé par contumace le 29 septembre 1807. Incorporé au 72e de ligne venant du régiment de Walcheren le 1e mai 1811. Matricule 8396. Fusilier, caporal le 26 juin 1811, repassé fusilier le 20 août 1811. Passé au 85e de ligne le 11 septembre 1812. Mort à l'hôpital de Zwol le 15 novembre 1811 par suite d'une fièvre nerveuse.

Sources: Registre des matricules du 19e  et du 72e de ligne.

 

Louis Joseph LECOCQ né le 10 avril 1788 à Blaugies fils de Augustin et Marie Jhe DUMONT, laboureur. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 242. Déserté le 4 juillet 1812 rentré de désertion. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Boussu :

 

Rombaut CORNUT né le 10 février 1785 à Boussu fils de Pierre Joseph et Jeanne BROUET, charbonnier. Conscrit de l'an 1806. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 746. Déserté le 8 juillet 1812, rentré le 6 septembre. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean Charles DUWEZ né le 7 janvier 1790 à Boussu fils de Charles et Marie Marguerite LOUIS, domestique. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 481. Présué prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Casimir LESELLIER né le 3 juillet 1787 à Boussu fils de Toussaint et Marie Joseph THIBAUT. Conscrit de l'an 1807 incorporé venant de la 73e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 116. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Mort à l'hôpital de Glogau le 2 juin 1813 par suite de fièvre.

Sources: Registre matricule du 148e de ligne.

 

Jean Baptiste Joseph LOUIS né le 4 juillet 1789 à Boussu fils de Jean Baptiste et Catherine WINS, journalier. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1362. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean Joseph STAQUET né le 13 août 1789 à Boussu fils de Joseph et Catherine MARTIN. Incorporé venant de la 74e cohorte le 21 avril 1812. Matricule 478. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1873.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Silvain STIEVENART né le 5 février 1790 à Boussu fils de Pierre Joseph et Jeanne Claire MUSIN, chartier. Conscrit de l'an 1810 remplaçant un constrit de 1810 (Gislain Simon SCOUVEMONT) . Incorporé venant de la 73e cohorte le 6 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1436. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Louis Joseph WINS né à Boussu le 24 mai 1782 fils de Jean Paul et Catherine Joseph BOUCHER, décédé le 24 mai 1834. Entré au 26e régiment de Dragons le 4 février 1803, passé dans la garde le 19 juillet 1808, Brigadier le 21 décembre 1811 jusqu’au 15 décembre 1815. Admis dans la Compagnie de Gendarmerie du Pas de Calais le 1er janvier 1816, Brigadier le 18 juin 1816. Campagnes de l’an 14 en Autriche, 1806 en Prusse, 1807 en Pologne, 1808 en Espagne, 1809 en Autriche, 1812 en Russie, 1813 en Saxe, 1814 en France et 1815 en Belgique. Chevalier de la Légion d’Honneur le 28 novembre 1813.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Cuesmes :

 

Antoine ATTENELLE, né à Cuesmes le 19 novembre 1792. 112e de Ligne Armée d'Italie. Période de mars 1812 à octobre 1814. Campagnes de Russie, Dresde, une blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Antoine Josse CAMBIER né le 7 mars 1791 à Cuesmes fils de Nicolas et Catherine GERIN, journalier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 752. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Joseph CAPIAU, né le 3 avril 1781 à Cuesmes. 26e régiment de chasseurs à cheval. Période de 1802 à 1814. Campagnes de 1805 Austerlitz, 1807 Prusse, 1808 Espagne, 1809 à Wagram et 1812 à Moscou. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Bernard CARDINAL, né le 12 avril 1789 à Cuesmes, cultivateur. Régiment des gardes impériales à cheval et des grenadiers à cheval 9e compagnie. Période de 1809 à mai 1814. Campagnes de Mayence, Breslau, Dresde, Leipsick et Fontaineblau. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Bernard CARDINAL, né le 25 mars 1792 à Cuesmes, cabaretier. 112e d'infanterie. Période de 1811 à 1814. Campagnes de Lutzen, Botzen, Nuremberg, Leipsick, Dresde, Hermen et Moscou, une blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre Philippe Joseph DELBEAUVE, né le 16 février 1793 à Cuesmes. 21e de Ligne 3e compagnie armée française. Période d’octobre 1813 au 18 mai 1814. Campagnes de Hollande, au siège de Bergoptzom. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Alexandre DELSAUT, né le 6 juin 1793 à Cuesmes. Incorporé en 1813 à la 4e compagnie du 3e  bataillon du 121e régiment d'infanterie de ligne. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

César DELSAUX, né le 9 février 1792 à Cuesmes. 112e de Ligne. Période de 1812 à 1814. Campagnes de Prusse et d’Italie, deux blessures. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre (brulée ?) DUEZ, né le 19 novembre 1787 à Cuesmes. 19e de Ligne, armée du Nord, 17e  provisoires à Boulogne, 120e de Ligne à l’armée du Portugal. Période de 1807 à 1815. Campagne d’Espagne, 1 blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Louis DUHIN, né le 10 avril 1790 à Cuesmes. Incorporé en 1811 dans la 12e compagnie du 2e régiment de chasseurs à cheval de la jeune garde. Rentré dans ses foyers en avril 1815. Période de 1811 à 1815. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre DUVIAU, né le 7 septembre 1790 à Cuesmes. 78e de Ligne et 4e  régiment d'artillerie de marine. Période de  janvier 1813 au 14 avril 1814. Campagnes de Prusse, Leipzig, Dresde, sans blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Philibert FRANQUET, né le 21 août 1789 à Cuesmes. 13e  Dragons. Période de 1808 à 1814. Campagnes d’Espagne, d'Amezicq, Quenisbergb, retraite de Russie, sans blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Joseph LARDINOIS, né le 19 octobre 1788 à Cuesmes, fils de Gilles Adrien et de Marie Catherine GILBERT, charbonnier. Conscrit de 1808. Incorporé le 3 août 1807 au 58e de Ligne 3e bataillon, 6e compagnie. Passé aux vétérans le 28 mai 1809 4e compagnie, 2e bataillon, 6e Brigade à Bruxelles département de la Dyle. Période du 26 juillet 1807 à 1814. Campagnes d’Espagne et du Portugal, deux blessures. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, registre des matricules du 58e de ligne.

 

Jean Philippe MYANT ? né le 6 janvier 1784 à Cuesmes. 8e Léger, 4e compagnie, 2e bataillon de flanqueurs. Période du 27 février 1806 au 29 avril 1814. Campagnes de 1806, 1807, 1808 en Dalmatie, 1809 en Autriche, 1813 en Prusse et 1814 en France, une blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Jean Baptiste ROUSSEAU, né le 8 novembre 1794 à Cuesmes, 51e de Ligne, 6e compagnie de voltigeurs. Période de 1813 à 1814. Bloqué à Magdebourg, sans blessure. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

 

Dour :

 

Jean Baptiste BAILLE né le 18 janvier 1790 à Dour fils de Pierre et Rosalie ABRASSART, charpentier. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 490. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Joachim Charles Const Joseph BERNIER né le 9 octobre 1789 à Dour fils de Jean Joseph et de Marie Josephe DENAIN, charbonnier. Conscrit de 1809 incorporé le 20 avril 1812 venant de la 73e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 383. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre Antoine BERNIER né à Dour le 25 juillet 1783 fils de Guillaume et Alexandrine DECAMP, résidait à Namur lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Messager dans le royaume des Pays Bas. Chevalier de la Légion d’honneur le 21 février 1814. Conscrit an XI, enrôlé volontaire, incorporé le 4 août 1806 au 17e de Ligne, blessé d'un coup de lance au bras gauche le 14 juin1807 à Friedland, bataille d'Eylau les 7 et 8 août 1809 contre les Russes et les Prussiens, blessé d'un coup de feu à la tête le 22 mai 1809, bataille de Wagram les 4 et 5 juillet 1809, caporal le 11 octobre 1811, batailles de Smolensk le 17 août 1812, de Mojaïsk le 5 septembre 1812 et de la Moskowa le 7 septembre 1812, passé le 1 avril 1813 dans la Garde impériale, sergent le 1 décembre 1813, chevalier de la Légion d'honneur le 21 février 1814, renvoyé dans ses foyers le 4 août 1815, capitaine de 2e classe le 20 août 1832 au 11e de Ligne Belge pour la durée de la guerre, passé le 1er juillet 1833 au 20e Régiment de réserve, démissionné avec solde jusqu'au 1 novembre 1836, replacé officier de réserve le 23 mai 1837, capitaine de 1ère classe le 25 mai 1839, passé le 1 juillet 1839 au 1er Régiment de réserve, démissionné le 6 décembre 1839, campagnes de 1806 à la grande armée en Prusse, de 1807 à l'armée du Rhin en Prusse et Pologne, de 1809 en Allemagne, de 1811 en Espagne, de 1812 en Portugal, de 1813 en Saxe, de 1814 en France, de 1815 à Waterloo, de 1832 et 1833 contre la Hollande. Décédé à Namur le 21 mars 1866. A reçu, en plus de la médaille, une dotation de 400 frs.

Sources : Site de la Légion d’Honneur, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre Antoine CAVENAIL né à Dour le 14 novembre 1786 fils de Jacques Philippe et de Marie Angélique LEFEBVRE. Conscrit de 1806 réfractaire. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4665. Fusilier puis grenadier. Déserté le 15 octobre 1807 acquitté le 18 mars 1809. Prisonnier de guerre le 18 août 1812 à Polotsk.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Pierre FLAMME né le 12 juin 1791 à Dour fils de Pierre Joseph et Marie Agnès VILAIN, charbonnier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 795. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Constant GODFROY né le 26 juin 1788 à Dour fils de André Philippe et Marie Joseph Catherine GODFROY, journalier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 1er juin 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1697. Caporal le 18 avril 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Elouges:

 

François DEQUEVY né le 4 mars 1792 à Elouges fils de Jean Baptiste et de Catherine ROUSSEAU, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1356. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre Josse JOSPIN né le 8 juillet 1790 à Elouges fils d'Ursmer et de Marie Vénérande Josephe DUBUISSON, tanneur. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 505. Rayé du contrôle le 20 juin 1813 pour longue absence aux hôpitaux.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Eugies:

 

Damiens CASTIAUX né le 25 septembre 1790 à Eugies fils de Philippe et Rosalie DELASEY, charbonnier. Conscrit de l'an 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 531. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Joseph TOUBEAU né le 16 avril 1788 à Eugies fils de François Joseph et de Martine GODART. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 204. Caporal le 18 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Mort à l'hôpital de Glogau le 27 juin 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Frameries:

 

 

 

Nicolas Joseph BROHET né le 8 décembre 1786 à Frameries fils de Pierre Joseph et Marie Josephe CAILLEAU, charbonnier. Conscrit de l'an 1806 remplaçant un conscrit de 1812 (Constant Joseph NISOLE du canton de Pâturages). Incorporé venant de la 73e cohorte le 6 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1440. passé au 25e de ligne, 5e bataillon, 1e compagnie le 17 octobre 1813. Matricule 16171. Fusilier.  Déserté le 6 février 1814.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne et du 25e de ligne.

 

Jean Baptiste CAILLEAU, né à Frameries le 11 février 1793, résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. 69e régiment de ligne, période 1813-14/08/1816, campagnes de Lutzen, Bautzen, Dresde, Leipzick, Berlin, 4 blessures

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Nicolas CAUDRON né le 20 août 1788 à Frameries fils de Philippe et de Marie THAUVOYE, journalier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 7 juillet 1807 au 3e nbataillon, 7e compagnie du 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4626.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Pierre DEROMBISE né le 22 juillet 1791 à Frameries fils de Lambert et Alberte COLLART, charbonnier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 801. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Mort par suite de blessures à l'hôpital de Glogau le 6 juillet 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean Baptiste DIEU né le 22 octobre 1790 fils de Germain et Marie Reine CONSTANTIN, charbonnier. Conscrit de l'an 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 530. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Auguste (père) DUFRASNE, né le 11 août 1786 à Frameries, résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Tirailleur au 3e régiment de grenadiers de la garde, période an IX-1814, campagnes 3 ans en Espagne, Saxe, Prusse, Silésie, sans blessure.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre François DUFRASNE né le 13 octobre 1784 à Frameries fils de Jean Thomas et Marie DURAY. Conscrit de l'an 14 déserteur du 21e de ligne. Incorporé le 27 novembre 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4732. Déserté le 10 décembre 1807 acquitté le 10 mars 1808. Déserté le 23 mars 1808 jugé par contumace le 6 avril 1808.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Placide DUFRASNE né le 5 octobre 1788 à Frameries fils de Gille et de Marie Antoinette LADIER, charbonnier. Conscrit de l'an 1808 incorporé le 7 juillet 1807 au 3e bataillon, 7e compagnie du 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4625. Mort le 13 février 1809.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Joseph GODART né le 28 janvier 1786 à Frameries fils de Jean François et de Marie Philippe MONTENET. Conscrit de l'an 1806. Réfractaire. Incorporé le 6 juillet 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4664. Déserté le 24 septembre 1807. Passé par incorporation au 120e régiment d'infanterie de ligne le 1e juillet 1808.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Pierre Joseph HAVEAUX né le 24 février 1786 à Frameries fils de Nicolas et Jeanne Josephe GODART. Conscrit de l'an 1806. Réfractaire. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4663. Déserté le 12 octobre 1807. Passé par incorporation au 120e régiment d'infanterie de ligne le 1e juillet 1808.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Joseph ISAAC né le 4 février 1766 à Frameries (Royaume des Pays Bas), fils de Jean et de Marie Philippe LHEUREUX Capitaine d’infanterie de ligne Chevalier de la Légion d’Honneur le 17 mars 1815.

Fusilier au 1e bataillon de Jemmapes le 15 février 1793 ; Sergent au 1e bataillon de tirailleurs de Maine et Loire le 1e septembre 1793 ; Sergent Major le 20 septembre 1793 ; Sous Lieutenant le 1e octobre 1793 ; Lieutenant le 30 Prairial an 3 ; Lieutenant à la 46e demi brigade de ligne le 1er Brumaire an 5 ; Capitaine à la 1ere de Légion de réserve de l’intérieur le 7 juin 1807.

Campagnes : a fait celles de 1792, 1793 et an 2 à l’armée du nord ; 3 et 4 à celle de l’ouest ; 5 Rhin et Moselle ; 6 d’Angleterre ; 7 du Danube ; 8 et 9 du Rhin et 1808 en Espagne. Prisonnier de guerre à Baylen par les Espagnols le 23 juillet 1808, rentré le 29 juin 1814. Domicilié à Fauvette Vallière, Indre et Loire en 1816.

Décédé le 17 novembre 1821 (à Tours ?).

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Antoine Joseph LAMBERT né le 7 août 1789 à Frameries fils de père et mère inconnus, charbonnier. Conscrit de l'an 14 remplaçant un conscrit de 1810. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1236. Caporal le 8 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Augustin Joseph LAMBERT né le 9 octobre 1790 à Frameries fils de Michel et Marie Claire BROLIER, charbonnier. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 515. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Nicolas Laurent MARCQ, né le 9 juin 1790 à Frameries fils de Charles Louis et Anne Marie Josephe TOUBEAU, charbonnier. Résidait à Jemappes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Garde-Champêtre. Conscrit de 1810 incorporé venant de la 73e cohorte le 26 avril 1812 dans les grenadiers du 1er bataillon du 148ème régiment d'infanterie de ligne. Matricule 908. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Rentré dans ses foyers en 1814. Période 1810-1814.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Joseph ROBERT, né en 1791 à Frameries. Incorporé le 4 juillet 1811. Caporal le 1 décembre 1813 au régiment d'infanterie légère de la reine. Période 1811 – 1814. Campagnes 1812, 1813 et 1814.
68 ans en 1859,  blessé d'un coup de feu à la main droite le 24 août 1812. Congédié en juillet 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre Joseph ROBERT né le 7 novembre 1786 à Frameries fils de Philippe et d'Alexandrine DIEU. Conscrit de l'an 1806. Réfractaire. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4662. Déserté le 1e octobre 1807 acquitté par jugement le 2 mai 1808. Réformé le 21 mars 1809.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Jean Joseph RUELLE, né le 31 octobre 1786 à Frameries fils de Vincent et Jeanne Josephe WARENGHIEN, charbonnier. Incorporé venant de la 74e cohorte le 22 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 538. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Rentré en 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Auguste Joseph STOQUART né le 14 décembre 1788 à Frameries fils de Jean Joseph et de Rosalie URBAIN, charbonnier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 232. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Hilaire URBAIN né le 14 juin 1789 à Frameries fils de Joseph et Anne Joseph LIENARD, charbonnier. Conscrit de 1809 remplaçant un conscrit de 1811. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1235. Présumé prisonnier le 3 avril 1813 étant resté en arrière de Salswedel.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean François URBAIN né le 16 mars 1792 à Frameries fils de Nicolas et de Catherine LEDUNE, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 993. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Nicolas URBAIN, né le 26 février 1777 à Frameries, résidait à Warnifontaine (Dépendance de Grapfontaine)  lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Cultivateur. Conscrit 2e classe an VII, incorporé en 1799 au 20e chasseurs à cheval, lieutenant le 18-6-1812, membre de la Légion d’honneur. Le 28 décembre 1813, passé au 2e Chevaux-Légers-Lanciers, rallié pendant les Cent-Jours, bataille de Mont-Saint-Jean le 18 juin 1815, congédié en 1816 avec demi-solde à Verdun par suite du licenciement.

Il est présent à la bataille de Ligny en tant que Lieutenant au 1e lanciers, division Subervie, corps de Cavalerie légère du Lieutenant-Général Comte PAJOL.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Simon WARENGHIEN, né le 16 juin 1787 à Frameries fils de André et Marie Josephe LHEUREUX. Conscrit de 1807 incorporé le 26 juillet 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4582. Déserté le 25 septembre 1807. Passé par incorporation au 120e de ligne le 1e juillet 1808. Matricule 457. A l'hôpital du 11 avril 1814. Rayé le 20 août suivant.

Sources: Registre des matricules du 19e et du 120e de ligne.

 

Genly:

 

Julien Joseph DEGUILHAGE (DEGHILAGE) né le 8 juillet 1784 à Genly fils de Philippe Antoine et Marie Françoise LAMBERT. Conscrit de l'an 13 incorporé le 22 floréal de l'an 13 au 82e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1366. Embarqué pour expédition outre mer le 14 septembre. rayé des contrôle le 21 novembre 1806. Rentré le 15 juin 1814. Congédié par réforme le 31 juillet 1814. Marié avec Rosalie GODART le 18 avril 1820 à Genly. Décédé le 28 avril 1855 à Genly.

Sources: Registre des matricules du 82e de ligne, état civil de Genly.

 

Ghlin:

 

Augustin Ignace CLAUS né le 13 juillet 1790 à Ghlin fils de Mansuede Joseph et de Bernardine Josephe BLANCHART, journalier, dernier domicile à Masnuy St Pierre. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 508. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre DEHUT né le 5 octobre 1788 à Ghlin fils de Simon et Catherine Josephe STURBOIS, journalier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 1er juin 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1700. Rayé du contrôle pour longue absence aux hôpitaux le 23 juin 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Louis DUVIAU né le 23 février 1792 à Ghlin fils de Nicolas Joseph et Marie Catherine PLANQUE, bucheron. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 980. Déserté le 19 juillet 1812, rayé le dit jour, rentré le 28 juillet 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre FLAMENT né le 2 mars 1789 à Ghlin fils de Jean Jacques et Catherine Josephe DEHON, bucheron. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 971. Rayé du contrôle pour longue absence aux hôpitaux le 20 juin 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Augustin MARCHAND né le 9 août 1791 à Ghlin fils de Antoine Joseph et de Isabelle STURBOIS, journalier. Dernier domicile Mons. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 798. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Auguste Joseph MARCHAND né le 4 septembre 1787 à Ghlin fils d'Agapite Joseph et de Catherine Joseph D'ANVAING. Conscrit de l'an 1807 remplaçant de Jean Joseph MALBRENNE de Mons. Incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4454. Prisonnier de guerre le 7 juin 1809 était voltigeur du 4e bataillon.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Honoré François MAUROY né le 20 mai 1787 à Ghlin fils de Honoré François et de Amélie Joseph CORNU. Conscrit de 1807. Incorporé le 12 octobre 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4943. Déserteur du 19e réadmis en 1807 sous la promesse de fidélité. Déserté dans la route de Bayonne le 20 janvier 1808 faisant partie du détachement du 12 dudit. Ramené par la gendarmerie le 11 juillet 1808. Jugé contradictoirement le 23 dudit à 10 ans de boulet et 1500 d'amende.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Hornu:

 

Louis Constant JEAN né le 22 octobre 1788 à Hornu fils de Ignace et Rosalie GACHEZ. Conscrit de l'an 1808 incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4379. Déserté le 4 mai 1810. Jugé par contumace le 18 dudit à la peine de mort et 1500 franc. Rentré volontaire le 1e juillet 1810 acquitté le 11 juillet 1810. Réforme le 12 septembre 1811 à la revue de Me le Général Muller.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Nicolas Jérôme Isaac LECHEZ né le 28 avril 1787 à Hornu fils de Nicolas et Anne LAGEOT. Conscrit de l'an 1807. Incorporé venant de la 74e cohorte le 1er juin 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1685. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jemappes :

 

Boniface ABRASSART, né le 27 janvier 1791 à Jemappes, fils d'Etienne ABRASSART et de Marie Joseph DUFRANNE. Incorporé en 1811 à la 3e compagnie du 3e bataillon bis du train d'artillerie. Rentré dans ses foyers le 8 août 1814. Période de 1811 à 1814. Décédé en 1859. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Joseph ABRASSART, né le 29 janvier 1790 à Jemappes. Incorporé en 1810 dans la 8e compagnie du 8e régiment de chasseurs à cheval. Rentré dans ses foyers en août 1814. Période de 1810 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Joseph ABRASSART né le 29 juillet 1790 à Jemappes fils de Antoine et Rosalie MICHEL, charbonnier. Remplaçant d'un conscrit de 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 208. Passé au 25e de ligne le 17 octobre 1813 en tant que fusilier. Matricule 16242. Rayé du contrôle le 31 mars 1814 pour longue absence aux hopitaux.

Sources : Registre des matricules du 148e de ligne et du 25e de ligne.

 

Jean Arnest ADANT (ADAM), né le 24 septembre 1791 à Jemappes, fils de Philippe Joseph ADAM et de Rose LERICHE. Incorporé en août 1811 dans la compagnie des voltigeurs du 4e bataillon du 86e régiment d'infanterie de ligne. Rentré dans ses foyers en juin 1814. Période de 1811 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.
Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Philippe Joseph CAPIAU, né le 12 septembre 1789 à Jemappes, fils de Pierre CAPIAU et de Félicité URBAIN. Incorporé en 1810 a la 5e compagnie du 6e régiment d'artillerie légère. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1810 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.
Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

François Ghislain CAUDRON, né le 19 décembre 1792 à Jemappes, fils de Grégoire CAUDRON et d'Amélie CANON. Incorporé en 1812 au 7e régiment de lanciers de la jeune garde impériale. Rentré dans ses foyers. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Jean Joseph Grégoire CAUDRON, né le 13 mars 1789 à Jemappes fils de Grégoire CAUDRON et d'Amélie CANONE. Incorporé en avril 1813 dans la 8e compagnie du 8e régiment d'artillerie à pied. Rentré dans ses foyers en 1814. Matricule n°6511. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Elie Joseph CORNEZ né le 15 juillet 1788 à Jemappes fils de Pierre Joseph et Marie Jeanne CAILLEAU, cultivateur. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1010. Passé au 25e régiment de ligne le 17 octobre 1813 en tant que fusilier. Matricule 16432. Mort à l'hôpital de Vaudrecy le 18 février 1814.

Sources: Registre des matricules des 25e et 148e de ligne.

 

Emmanuel Joseph CORNEZ, né le 26 février 1792 à Jemappes fils d'André Joseph CORNEZ et Marie Joseph DESCAMPS. Incorporé le 9 février 1813 à la compagnie de réserve de la 16e légion du département de Jemappes. Rentré dans ses foyers le 7 février 1814. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

François (Tampon ?) DUEZ, né le 5 mai 1787 à Jemappes, fils de Ferdinand DUEZ et d'Angélique LOSSIGNOL. Résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. 47e  de Ligne, 1e bataillon, 1e compagnie à l’armée du Portugal. Période de l’an XVI au 7 mai 1814. Campagne d’Espagne.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pierre Joseph FASSIEAU, né le 25 février 1792 à Jemappes, fils de Michel FASSIAU, natif de Cuesmes et de Marie Thérèse DUTRIEUX. Il résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. 112e de Ligne 12e corps d'armée 36e division. Période de 1812 à 1815. Campagnes de Wuittemberghe, Bois de Sem?, Prusse, Berlin, Leipsick, Mayence, sans blessure.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Joseph GHISLAIN, né le 25 septembre 1789 à Jemappes, fils de Dieudonné GHISLAIN, tourneur de sa majesté et de Marie Catherine NOYELLE. Incorporé en 1811 au 3e bataillon du 15e régiment d'infanterie légère. Rentré dans ses foyers en juin 1814. Période de 1811 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

François GOSSERIE né le 25 février 1786 à Jemappes fils de Jean et de Marie Dorothée LECOMTE. Conscrit de l'an 1806. Incorporé venant de la 73e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 133. Caporal le 24 mai 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Paul HALLEZ, né le 12 octobre 1792 à Jemappes, fils de Pierre HALLEZ et de Marie Agate BONIERE. Incorporé en 1812 à la 2e compagnie 2e bataillon du 8e de ligne. Passé dans la jeune garde. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1812 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Joseph Alexandre Samuel HANNEUSE, né le 27 septembre 1786 à Jemappes fils de Pierre Joseph HANNEUSE, facteur au charbon et de Marie Marguerite Joseph LASOIE. Incorporé en 1811 dans la 4e compagnie du 6e régiment d'artillerie à pied. Rentré dans ses foyers en juillet 1814. Période de 1811 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Xavier Joseph JACOB né le 9 septembre 1789 à Jemappes fils de Pierre et Françoise CAUDRON, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 73e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 892. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Mort à l'hôpital de Breda le 11 juin 1813 (dyssenterie). Expédié le 21 septembre 1816.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Antoine LASSOIS, né le 22 mai 1794 à Jemappes, fils de Joseph LASSOIE et de Marie Thérèse LERICHE. Incorporé en novembre 1813 à la 1e compagnie 4e bataillon du 108e de ligne. Rentré dans ses foyers en juillet 1814. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Léopold Antoine Joseph L'HOIR, né le 17 janvier 1793 à Jemappes, fils de Léopold L'HOIR et de Catherine Joseph RIFAUT. Incorporé en 1812 dans la 3e compagnie du 1e bataillon du 134e régiment d'infanterie de ligne. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1812 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Xavier Louis MASY, né le 26 janvier 1794 à Jemappes, fils d'Antoine Louÿs MASY, maître batelier du corps de Mons et de Lucie Françoise BEUMIER. Incorporé en 1813 au 23e régiment de chasseurs à cheval. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Mathurin Joseph MATHIEU né le 29 octobre 1787 à Jemappes fils de Nicolas et Marie Joseph DESRUELLES. Conscrit de l'an 1807 remplaçant de Léonard DUPONT de Cuesmes. Incorporé au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4457. Parti avec congé de réforme le 25 janvier 1811 par suite de la revue du général Muller.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Albert Josse MERLIN né le 25 janvier? 1788 à Jemappes fils de Adrien Joseph et Anne She RIFFAUX, apothicaire. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 213. Fourrier le 24 mai 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre de matricules du 148e de ligne.

 

Mathieu NOEL, né le 19 juillet 1786 à Jemappes fils de Pierre Joseph NOEL et Marie Rose DELVIGNE. Incorporé le 18 avril 1808 au 33e de ligne matricule n°5834. Période de 1808 à 1814. Campagnes de 1809 et 1812. Blessé par un coup de feu à la bataille de Mojaisk le 7 septembre 1812. Prisonnier de guerre le 13 novembre 1813 à la capitulation de Dresde. Renvoyé dans ses foyers le 22 septembre 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Atanaste QUEVY, né le 1er janvier 1794 à Jemappes, fils d'Athanase QUEVY et de Célestine Joseph GODFROID. Incorporé en novembre 1813 à la 2e compagnie 3e bataillon du 17e régiment d'infanterie de ligne. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1813 à 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

SEUTIN, de Jemappes, présent à la bataille de Ligny en tant que Capitaine au 56e de ligne dans le 3e corps du Lieutenant-Général Comte VANDAMME.

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Hanon SURON. Il résidait à Jemappes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Stanislas Philippe TAILLIERE né le 2 avril 1787 à Jemappes fils de Stanislas et de Marie CAUDRON. Conscrit de 1807. Incorporé venant de la 73e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 130. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre matricule du 148e de ligne.

 

Amand joseph WERY, né le 28 août 1789 à Jemappes, fils de Nicolas Augustin WERY et de Monique Séraphine DAUGE. Incorporé dans la 6e compagnie du 6e régiment d'artillerie légère. Renvoyé dans ses foyers en 1814. Il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.

Sources : Registre des baptêmes de Jemappes, Site des médaillés de Ste Hélène

 

 

Mons:

 

Augustin Joseph ADAM, né le 23 septembre 1782 à Mons fils d’Antoine Joseph et de Marie Philippe Joseph BIZOUX, décédé le 15 juillet 1860. Incorporé le 17 novembre 1803 en tant que Caporal au 112e régiment d’infanterie de ligne, Sergent le 9 février 1804, Sergent major le 17 avril 1804, Adjudant sous officier le 31 mai 1806, Sous-Lieutenant le 12 août 1807, Lieutenant le 9 juin 1809, Capitaine de Grenadiers au 2e régiment de la Méditerranée devenu le 133e régiment de ligne le 26 mars, Capitaine au 37e de ligne le 11 août 1814, Capitaine de Grenadiers le 1e mai 1815, admis à la légion du Pas de Calais le 16 novembre 1815, confirmé Capitaine par Ordonnance du Roi du 16 juillet 1816 du 1er bataillon, 2e compagnie. Campagnes de 1809, 1810, en Italie, en Allemagne, au Tyrol, 1811 en Russie, 1813 à la Grande Armée, 1814 au bleus de Landau. Action d’éclat, en officier, s’est distingué d’une manière toute particulière à la tête de la compagnie de grenadiers à l’affaire de Reichenback en Saxe le 23 mai 1813. Chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juin 1813, Officier de la Légion d’Honneur le 17 mars 1815.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Isidore ADAM, né le 1e janvier 1785 à Mons. Sergent au 10e régiment de Tirailleurs de la Garde Impériale. Chevalier de la Légion d’Honneur le 16 août 1813. Brigadier au service de Sa Majesté le Roi des Pays Bas (1817).

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Louis BEGHIN né le 27 septembre 1792 à Mons fils de Antoine Joseph et de Marie Josephe DEVILLERS, journalier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 972. Tambour le 1e mai 1812 Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

CANIVET de Mons, présent à la bataille de Ligny en tant que Capitaine dans les Tirailleurs, 2e chasseur à pied de la Garde Impériale.

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Alexandre COPPEE né le 17 février 1789 à Mons fils de François Joseph et Marie Joseph DUBOIS, ferblantier. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1367. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Albert Joseph CULOT né le 19 mai 1789 à Mons, fils de Jacques et Marie Josephe BORIFFRE, cordonnier. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 22 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 547. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Louis DE BRESIE né le 31 mars 1785 à Mons fils de Joseph Vidal et Cécile MONTFORT. Enrôlé volontaire comme maitre tailleur par ordre de Mr le Général Chambarlhac. Incorporé le 1er juin 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1713. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean Joseph DEGHILAGE, né le 17 novembre 1792 à Mons (paroisse de St-Germain) fils d'Emmanuel et de Marie Joseph RENARD. Conscrit de l'an 1812. Incorporé au 112e régiment d'infanterie de ligne, 5e bataillon, 4e compagnie le 2 mai 1812 en tant que fusilier puis au 2e bataillon, 4e compagnie le 16 juin 1812. Matricule 9623. Présumé prisonnier de guerre à Liepzig le 19 octobre 1813.

Sources : Registres paroissiaux de Mons St-Germain, Registre des matricules du 112e de ligne.

 

Pierre Joseph DEREUME, né le 16 décembre 1768 à Mons, capitaine au 20e régiment de Dragons, chevalier de la Légion d’Honneur le 14 juin 1804. Il est présent à la bataille de Ligny, Blessé devant Namur le 20 juin, il est devenu Président de la société des Anciens Frères d’armes de l’Empire à Bruxelles, son buste se trouve au Musée Royal de l’Armée.

Sources : Site de la Légion d’Honneur, Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Louis DUFOUR né en 1787 à Mons fils d'Antoine et de Caroline LOSSON. Incorporé au 50e régiment d'infanterie de Ligne puis le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 319. Caporal puis sergent le 21 juillet 1812, sergent major le 11 juillet 1812. Passé au 25e de ligne le 17 octobre 1813. Matricule 16448. Déserté le 10 février 1814.

Sources: Registre des matricules des 148e et 25e de ligne.

 

Pierre DULIERE né le 5 février 1791 à Mons fils de André et de Elisabeth BRONON, journalier. Dernier domicile Cuesmes. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 18 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1494. Présumé prisonnier le à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Charles Lois GODIN né le 13 septembre 1791 à Mons fils de Henry et Marie Josephe ROSEREAU, cordonnier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 748. Caporal le 24 mai 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre HALLEY né le 26 avril 1791 à Mons fils de Pierre Joseph et Marie Thérèse Reine Joseph DEGAND, tisserand. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 794. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Philippe HERMANE (ou HERMANS) né le 14 octobre 1792 à Mons fils de Jean et Marie Josephe RUPIN, pipier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 30 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1296. Tambour le 1e mai 1812. Passé au 25e de ligne, 3e bataillon, 4e compagnie le 17 octobre 1813. Matricule 16445. Tambour. Rayé du contrôle pour longue absence aux hôpitaux le 31 mars 1814.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne et du 25e de ligne.

 

François Joseph LANCELLE né le 7 décembre 1790 à Mons fils de Jean Baptiste et de Marie Magdelaine DEQUENNE, journalier. Conscrit de l'an 1810. Incorporé venant de la 73e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 903. Présumé prisonnier le à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Joseph LAURENT né le 15 février 1789 à Mons fils de Louis Joseph et de Marie Catherine CARLIER, tisserand. Conscrit de 1809 incorporé le 20 avril 1812 venant de la 73e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 387. Tambour le 21 avril 1813. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

LERICHE de Mons, présent à la bataille de Ligny en tant que Lieutenant au 85e de ligne dans le Génie.

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Joseph LEVRY né le 5 avril 1789 à Mons fils de Jean Joseph et de Marie Françoise LICQ, journalier. Conscrit de l'an 1809 remplaçant un conscrit de 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 10 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1458. Tambour le 11 mai 1812. Présumé prisonnier le à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

MAHIEU de Mons.

Capitaine au 1e lanciers, division Subervie, corps de Cavalerie légère du Lieutenant-Général Comte PAJOL. Il présent à la bataille de Ligny et est blessé à Waterloo le 18 juin 1815.

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

Henry Josse MANDERLIER né le 26 avril 1790 à Mons fils de Charles Joseph et Joachime JEHU, écrivain. Conscrit de l'an 1810. Incorporé venant de la 74e cohorte le 10 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1454. Caporal le 24 mai 1812, fourrier le 26 mai 1812. Passé au 25e de ligne, 3e bataillon, 6e compagnie le 17 octobre 1813. Matricule 16253. Fusilier. Sergent major le 1er novembre 1813. Déserté le 11 mars 1814.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne et du 25e de ligne.

 

Albert PETIT né le 7 novembre 1789 à Mons fils de Pierre Joseph et de Aldegonde ALGRIN. Incorporé le 27 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1073. Fourrier le 24 mai 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Philippe ROMAIN  né en 1785 à Mons fils de Pierre Joseph et Augustine AMVUSE, commissionnaire. Remplaçant un conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1520. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

SENAULT, de Mons présent à la bataille de Ligny comme Adjudant-Major au 12e de ligne dans le 3e corps du Lieutenant-Général Comte VANDAMME

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

François Xavier SOTTIAU, né le 9 août 1793 à Mons. Il résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Trompette du 23e chasseurs à cheval. Période de 1813 au 26 juillet 1814. Campagnes de 1813 à 1814 Leipsick, Monmiral, Châlon sur Marne, Marne sur Aube, Bar le Duc et Brienne.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Jacques François WACHEZ né le 13 janvier 1790 à Mons fils de Philippe Joseph et de Philippine DENIS, tailleur. Conscrit de l'an 1810. Incorporé venant de la 74e cohorte le 22 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 554. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

WANDERPEPEN, de Mons présent à la bataille de Ligny en tant que Capitaine au 107e de ligne dans le 6e corps du Lieutenant-Général MOUTON, Comte de LOBAU. Il sera blessé mortellement à Waterloo le 18 et décédé à Bruxelles le 24 juin.

Sources : Liste d’officiers belges qui d’après les contrôles des régiments se sont trouvés à la bataille de Ligny (site Ligny1815)

 

 

Léopold WASMES, il résidait à Mons lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Pâturages :

 

Pierre ANDIN né à Pâturages.

2e compagnie, 4e bataillon, 86e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 2 décembre 1811 à La Honce, Hôpital militaire, entré le 19 octobre 1811, cause du décès : dysentrie.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

François ANDRY né à Pâturages.

3e compagnie du 17e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 26 février 1812 à l’hôpital civil d’Haguenau, entré le 1e juin 1809, cause du décès : fièvre putride.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Magloire Joseph ANDRY né à Pâturages vers 1780.

2e compagnie, 2e bataillon de sapeurs français. Décédé le 14 juillet 1809 à Magdebourg, Hôpital, entré le 14 mai 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste BALLEZ né le 4 mars 1792 à Pâturages fils de Jean Baptiste et Marie Christine DELATTRE, charbonnier. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 912. Déserté le 28 juin 1812, rentré le 30 juillet 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Théodore BARRANGUIN né à Pâturages.

4e bataillon du 17e régiment d’infanterie légère. Décédé le 2 juillet 1809 à Hôpital militaire de Leon, entré le 19 mai 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

BERLANGER né à Pâturages.

Compagnie de la Réserve. Décédé le 10 octobre 1813 à l’Hôpital des Pontons à Dresde, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Charles Louis BESIN né le 8 mars 1788 à Pâturages fils de Pierre Jean et Caroline CAUFFRIER, journalier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 931. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Nicolas Joseph BOUCHER né le 22 janvier 1788 à Pâturages fils d'Anselme et de Marie Joseph DEMOUTIER. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4416. Mort le 12 juin 1809 sur le champ de bataille.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne

 

Charles Joseph BOTTE né le 6 février 1787 à Pâturages, fils de Jean François et de Marie Catherine CORNET, journalier. Conscrit de l'an 1807. Incorporé venant de la 74e cohorte le 10 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1459. Présumé prisonnier le à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Maximilien CANON né à Pâturages.

2e compagnie, 2e bataillon du 3e régiment de voltigeurs de la Garde Impériale. Décédé le 17 septembre 1811 à l’Hôpital des Carmes de Valladolid, entré le 29 août 1811, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean-Baptiste CORNEZ né à Pâturages vers 1789.

2e compagnie, 1e bataillon du 23e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 29 février 1812 à l’Hôpital militaire temporaire de Raguse, entré le 3 octobre 1811, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

François DASCOTTE né à Pâturages vers 1790.

3e compagnie, 1er bataillon du 30e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 13 mars 1814 à Hambourg – Hôpital militaire n°2, entré le 9 février 1814, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Modeste DECAMPS né le 10 mars 1787 à Pâturages fils de Gille et Marie ROUSSEAU, charbonnier. Conscrit de l'an 1807 remplaçant un conscrit de 1810 (Hypolite Xavier HACHE). Incorporé venant de la 73e cohorte le 6 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1437. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Désiré DESCAMPS né à Pâturages.

2e compagnie, 5e bataillon du 112e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 3 novembre 1809 à Udine (Hôpital), entré le 15 octobre 1809, cause du décès : fièvre adynamique.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph DESCAMPS né à Pâturages vers 1785.

2e régiment, dépôt. Décédé le 4 janvier 1814 à Sarrelouis, Hospice civil, entré le 1er janvier 1814, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Joseph Norbert DEMARES né à Pâturages.

2e compagnie, 1er bataillon du 28e régiment d’infanterie légère. Décédé le 25 octobre 1810 à Bordeaux – Hôpital civil St André, entré le 23 octobre 1810, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste DEMARRÉ né à Pâturages.

Compagnie de carabiniers du 5e régiment d’infanterie légère. Décédé le 25 décembre 1808 à Pampelune – Hôpital St Pierre, entré le 2 décembre 1808, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph DENIS né à Pâturages.

3e compagnie, 3e bataillon du 82e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 21 janvier 1809 à Vannes – Hôpital civil et militaire, entré le 11 janvier 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph DEROMBIS né à Pâturages.

Compagnie de voltigeurs, 3e bataillon du 148e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 6 juillet 1813 à Glogau – Hôpital du Dôme, entré le 11 juin 1813, cause du décès non précisé.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jacques Philippe DESCHAMPS né le 8 septembre 1788 à Pâturages fils de Pierre Joseph et Jeanne Joseph DIEU, charbonnier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 73e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 903. Présumé prisonnier le à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Joachim DIEU né à Pâturages vers 1786.

1e compagnie, 1e bataillon du 131e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 20 novembre 1812 à Middelbourg – Hôpital militaire et sédentaire, entré le 1e novembre 1812, cause du décès : fièvre adynamique.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph DIEU né à Pâturages.

3e bataillon de sapeurs. Décédé le 7 décembre 1813 à Avesnes – Hôpital militaire, entré le 5 décembre 1813, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Cyrile DUFRASNES né à Pâturages.

Compagnie de réserve, département de Jemappes. Décédé le 28 septembre 1812 à Mons – Hôpital civil, entré le 13 septembre 1812, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Chrétien DUFRESNE né à Pâturages.

3e compagnie, 4e bataillon du 79e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 25 septembre 1811 à Ceres –Hôpital militaire, entré le 20 septembre 1811, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Théophile DUMONTIER né à Pâturages.

13e régiment. Décédé le 15 janvier 1801 à Voghera – Hôpital militaire, entré le 5 janvier 1801, cause du décès : gale.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste DUPONT né à Pâturages.

4e compagnie, 2e bataillon du 112e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 23 septembre 1813 à Dresde – Hôpital de l’Arsenal n°1, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste GENNARD né à Pâturages.

Compagnie de voltigeurs, 1e bataillon du 12e régiment d’infanterie légère. Décédé le 27 janvier 1811 à Guadix – Hôpital militaire, entré le 22 décembre 1810, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph GODART  né le 18 avril 1787 à Pâturages fils de Pierre Joseph et de Thérèse LIENARD. Conscrit de 1807. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4627. Passé au 120e de ligne le 1e juillet 1808. Voltigeur puis grenadier. Matricule 477. Rayé du contrôle pour cause de trop longue absence le 16 mars 1810 étant à l'hôpital du 22 mai 1809.

Sources: Registre matricule du 19e de ligne.

 

Hubert HAULIER né à Pâturages vers 1788.

1e compagnie, 2e bataillon du régiment de Walcheren. Décédé le 8 novembre 1811 à Anvers – Hôpital, entré le 7 septembre 1811, cause du décès : hydropisie de poitrine.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Alexis HUARD né à Pâturages vers 1788.

Compagnie de grenadiers, 1e bataillon du 120e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 17 juillet 1809 à Santander, hôpital militaire, entré le 2 avril 1809, cause du décès : fièvre dyssentérique.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

François HUART né à Pâturages.

8e régiment de la Garde. Décédé le 27 décembre 1813 à Thionville, Hôpital civil, entré le 21 décembre 1813, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Emmanuel LEGAT né le 28 octobre 1788 à Pâturages fils de Maximilien et de Rosalie CORNET. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 29 juin 1807 au 3e bataillon, 6e compagnie du 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4556. Déserté du 3e bataillon dans la route de Bayonne le 15 août 1807. Jugé par contumace le 15 octobre 1807 à 9 ans de travaux et 1500 d'amende. Ramené par la gendarmerie le 20 mai 1808 au dépôt. Jugé contradictoirement le 27 mai acquitté.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Jean Baptiste LEGAS né à Pâturages vers 1789.

8e compagnie, 2e bataillon, 2e légion de l’Int. Décédé le 8 mars 1808 à Metz, Hôpital militaire permanent, entré le 3 octobre 1807, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Philippe LEGAT né à Pâturages.

8e régiment de voltigeurs. Décédé le 25 octobre 1813 à Torgau, Hôpital n°8, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Albert LHEUREUX né à Pâturages.

3e compagnie, 2e bataillon, 112e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 9 juillet 1809 à Vienne, Hôpital d’Alster Caserne, entré le 22 juin 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Joseph LIENARD né le 4 septembre 1787 à Pâturages fils d'Antoine et d'Alexandrine CORNET. Conscrit de l'an 1807. Incorporé venant de la 73e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 132. Passé à la garde impériale le 26 septembre 1812. Renvoyé de la garde impériale en 1812. Prisonnier le 10 avril 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Désiré MALENGREAU né le 7 décembre 1792 à Pâturages fils de Anselme et Alexandrine DACIER, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 981. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Nicolas MASSE né à Pâturages.

3e compagnie, 1e bataillon, 23e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 22 décembre 1809 à Trieste, Hôpital, entré le 22 novembre 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre NEUSY né à Pâturages vers 1787.

6e régiment. Décédé le 28 septembre 1807 à Roquefort, Hôpital, entré le 27 septembre 1807, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Joseph Ferdinand PATUREAU né à Pâturages.

3e compagnie, 3e bataillon, 12e régiment d’infanterie légère. Décédé le 24 février 1809 à Tolosa, Hôpital de Santa Clara, entré le 7 février 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Alexandre PATURIER né à Pâturages vers 1783.

Compagnie de grenadiers, 4e bataillon, 36e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 7 septembre 1810 à Valladolid, Hôpital du Prado, entré le 16 juillet 1810, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean RESTIAUX né le 28 octobre 1792 à Pâturages fils de Ambroise Joseph et de Rosalie DIEU, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 913. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Philippe REVEL né à Pâturages.

2e compagnie, tir à pied, 2e bataillon, Garde Impériale. Décédé le 10 janvier 1810 à Bordeaux, Hôpital civil St André, entré le 9 janvier 1810, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean RONCHAIN né le 1e février 1790 à Pâturages fils de Domestique et Marie Josephe THAUVOYE, brasseur. Conscrit de l'an 1810. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 932. Déserté le 15 juillet 1812, rayé le dit jour. Rentré volontairement le 8 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Alexis Joseph RUELLE né le 28 mars 1787 à Pâturages fils de Jacques et Marie Josephe DEMOUSTIER. Conscrit de l'an 1807. Incorporé le 23 juillet 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4557. Passé par incorporation au 120e de ligne le 1e juillet 1808. Matricule 448. Voltigeur. Mort au champ d'honneur le 27 août 1811 à l'affaire de Villa Franca.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne et du 120e de ligne.

 

Pierre Joseph URBAIN né le 24 septembre 1786 à Pâturages fils de Ambroise et Marie Claire NEUSY, charbonnier. Conscrit de l'an 1806. Incorporé venant de la 73e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 893. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre Joseph URBAIN né le 5 octobre 1787 à Paturâges fils de Jean Baptiste et Agnès STOQUART. Conscrit de l'an 1807. Incorporé le 10 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4656. Passé par incorporation au 120e de ligne le 1e juillet 1808. Matricule 485. Prisonnier de guerre le 29 avril 1809.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne et du 120e de ligne.

 

Pierre Philippe URBAIN (URBIN) né à Pâturages le 24 décembre 1787 fils de Michel et Marie Anne DECAMPS. Conscrit de l'an 1807. Incorporé le 23 juillet 1807 au 19e régiment d’infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4558. Passé au 20e de ligne le 1e juillet 1808. Décédé le 18 août 1813 à Pau, Hospice civil, entré le 7 août 1813.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, Registre des matricules du 19e et 120e de ligne.

 

Alexandre URBIN né à Pâturages vers 1789.

1e compagnie, 4e escadron, 4e régiment de Hussard. Décédé le 9 avril 1814 à Lyon, Hôpital général des malades, entré le 19 mars 1814, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Semion VANRRENGUEM né à Pâturages vers 1788.

1e compagnie, 1e bataillon, 120e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 17 mai 1714 à Toulouse, Hôpital civil et militaire, entré le 11 avril 1814, cause du décès :blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Théodore VARAINGUIN né à Pâturages.

Compagnie de voltigeurs, 4e bataillon, 12e régiment d’infanterie légère. Décédé le 2 juillet 1809 à Leon, Hôpital temporaire, entré le 19 mai 1809.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

François VOSQUOT né à Pâturages vers 1790.

1e compagnie, 1e bataillon, 30e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 13 mars 1814 à Hambourg, Hôpital n°2, entré le 9 février 1814, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Augustin WARENGHIEN, né à Pâturages.

Prisonnier militaire déserteur, 112e demi-brigade d’infanterie de ligne. Décédé le 10 septembre 1805 à Mons, Hôpital civil, entré le 13 août 1805, cause du décès : pulmonie.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

 

Pommeroeul :

 

Jean Baptiste Joseph DELMOTTE né le 16 octobre 1779 à Pommeroeul fils de Nicolas Joseph et Marie Françoise DUWELZ. 30e régiment de Dragons 12e de Hussards. Arrivé au corps le 6 Germinal de l’an 11. A reçu la Légion d’Honneur le 6 novembre 1813. A fait les campagnes des ans 14 à l’armée d’Italie et au 8e corps de la grande armée, 1806 à l’armée de Naples et au siège de Gaëtte, 1809 en Italie et à la grande armée, 1812, 1813 et 1814 à la grande armée. Passé au 15e de Dragons le 15 juin 1814. Décédé le 24 août 1853.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Quaregnon:

 

Joseph BINET né à Quaregnon (non trouvé dans les registres paroissiaux).

Fusilier au 50e régiment d’infanterie de ligne. Décédé le 22 novembre 1811 à Torgau, Hôpital n°2, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

François BISOUX né le 11 décembre 1783 à Quaregnon, ouvrier fils de Philippe et de Marie Thérèse DUEZ. Conscrit de l'an 13. Réfractaire non condamné. Incorporé le 3 août 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4749. Prisonnier de guerre le 21 août 1808. Puis matricule 2332. A fait les campagnes de 1807 et 1808 au Portugal. Puis matricule 4749.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Emanuel BISOUX né le 24 décembre 1786 à Quaregnon fils de Philippe Joseph et de Marie Thérèse DUWEZ. Conscrit de 1806 incorporé le 11 novembre 1806 au 35e régiment d'infanterie de ligne. Resté dans la campagne de 18012 en Russie comme prisonnier de guerre ou mort.

Sources: Registre des matricules du 35e de ligne.

 

Jean Joseph BUISSERET né le 17 avril 1788 à Quaregnon fils de Dieudonné et de Jeanne Joseph CAUDRON, houilleur. Domicile à l'époque de son entrée en service à Gilly. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 8 août 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Déserté de Paris de 23 août 1807. Jugé par contumace le 1er septembre à 5 ans de travaux. Rentré le 27 novembre (gendarmerie). Jugé contradictoirement le 6 janvier 1808. Acquitté et mis en liberté.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Auguste Joseph COLMANT né le 27 avril 1787 à Quaregnon fils de François et de Victoire RANDOUR. Remplaçant un conscrit de l'an 1812 (François Joseph DELHAYE). Matricule 9338. Incorporé au 112e régiment d'infanterie de ligne, 5e bataillon, 4e compagnie le 2 mai 1812 en tant que fusilier puis au 2e bataillon, 4e compagnie le 16 juin 1812. Présumé prisonnier de guerre à Liepzig le 19 octobre 1813.

Sources: Registre des matricules du 112e de ligne.

 

Quentin Joseph DANIAUX né le 8 février 1780 à Quaregnon fils de Philippe et Marguerite VILAIN, charbonnier. Conscrit de l'an 9 réfractaire. Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4694. Passé par incorporation au 120e régiment d'infanterie de ligne le 1e juillet 1808 en tant que voltigeur. Matricule 497. Parti par réforme le 11 mai 1814.

Sources: Registres paroissiaux de Quaregnon, Registre des matricules du 19e de ligne et du 120e de ligne.

 

Marcel DEHON (Jean Marie DEHOMME) né le 7 décembre 1779 à Quaregnon fils de Jacques Philippe et Marie Augustine SAMAIN. Conscrit de l'an 9 réfractaire. Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4693. Déserté le 11 septembre 1807, condamné par contumace le 22 septembre même année à la peine de 7 années de travaux publics et à l'amande de 1500 francs. Acquitté le 21 janvier 1808 passé au 22e régiment de ligne le 16 mai 1811. Matricule 7984.  Rayé le 25 décembre 1811 étant à l'hôpital du 23 mars 1811.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne et du 22e de ligne.

 

Philippe Constant DESCAMPS né le 8 octobre 1791 à Quaregnon fils d'Antoine et de Pacifique PLUMAT. Conscrit de l'an 1812. Matricule 9441. Incorporé le 2 mai 1812 au 112e de ligne, 5e bataillon 2e compagnie en tant que fusilier puis au 3e bataillon, 3e compagnie.

Incorporé en février? 1812 à la compagnie des voltigeurs du 3ème bataillon du 112ème de ligne. Présumé prisonnier de guerre à Leipzig le 19 octobre 1813. Rentré dans ses foyers en juillet 1814. Il a reçu la médaille de Sainte Hélène en 1857.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, registre des matricules du 112e de ligne.

 

Pascal DUEZ né le 31 janvier 1785 à Quaregnon fils de Jean Joseph et de Marie Albertine WINS. Conscrit de l'an 14 incorporé le 18 brumaire an 14 au 82e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1717. Resté au pouvoir de l'ennemi à la bataille du 21 août 1808 au Portugal. Rayé du contrôle le 30 décembre 1808.

Sources: Registre des matricules du 82e de ligne.

 

Pierre DUEZ né à Quaregnon.

Sergent au 148e régiment d’infanterie de ligne, 2e bataillon, 3e compagnie.

Décédé le 2 juillet 1813 à Dresde à l’âge de 23 ans, Hôpital de l’arsenal, entré le 24 juin 1813, cause de décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Joseph DUEZ né le 27 septembre 1787 à Quaregnon, fils de Pierre Joseph et Marie Anne Joseph LELEUX. Conscrit de l'an 1807. Incorporé venant de la 72e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne le 19 avril 1812. Matricule 117. Caporal de 24 mai 1712. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 112e de ligne.

 

Anselme DUFRASNE né le 21 avril 1778 à Quaregnon, fils de Nicolas Joseph et Marie Marguerite MAHIEU. Incorporé le 1e pluviose an 7 au 35e régiment de ligne. Matricule 572. Caporal le 20 vendémiaire an 8, sergent le 10 germinal an 11, sergent major le 19 août 1807, vaguemestre le 16 avril 1809. Nommé sous lieutenant le 5 février 1811. A fait les campagnes des années 7, 8, 9 et 10 à l'armée de l'ouest, 11, 12 et 13 en Batavie, l'an 14 à l'armée du nord, 1806 et 1809 à celle d'Italie.

Capitaine dans le 35e régiment de ligne. Il est promu Chevalier de la Légion d'Honneur le 3 décembre 1813. Il est mentionné comme étant Capitaine Belge à la demi-solde dans son dossier de la Légion d'honneur en 1817.

Sources : Site de la Légion d’Honneur, registre des matricules du 35e de ligne.

 

Ferdinand FEVRIER né le 20 mai 1789 à Mons fils de Jean François et Marie Thérèse FLAMENT et marié le 11 octobre 1805 à Quaregnon avec Albertine FLAMENT fille de Louis et Anne Joseph LECOMTE. Conscrit de l’an XI à Quaregnon.

Incorporé le 19 avril 1808 comme fusilier au 69e régiment de ligne, 2e bataillon, 4e compagnie puis 1er bataillon, 2e compagnie. Matricule 8696 puis 1405. Blessé d'un éclat d'obus au pied droit le 6 juillet 1810 au siège de Cuidad Rodrigo en Espagne. Il est décédé le 15 novembre 1811 à l’hôpital de Tolède, entré le 14 octobre 1811, cause du décès : fièvre

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Registre des mariages de la Commune de Quaregnon, Site Histoire et généalogie Quaregnon-Wasmuël, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, registre des matricules du 69e de ligne.

 

Joseph FLAMENT né à Quaregnon.

Chasseur au 8e régiment d’infanterie légère, 4e bataillon, 4e compagnie. Il est décédé le 13 novembre 1811 à l’hôpital militaire de Zara (Dalmatie), entré le 21 septembre 1806, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Jean Baptiste FLEAUX né le 24 juin 1786 à Quaregnon, fils de Pierre Joseph et Béatrice CAILLEAU. Conscrit de 1806 incorporé le 11 novembre 1806. Matricule 4592. Fusilier au 35e régiment d’infanterie de ligne, 4e bataillon, 3e compagnie puis 1e bataillon, 3e compagnie. Il est décédé le 23 octobre 1807 à l’hôpital de Cornigliano (ou Tornegliano), entré le 13 octobre 1807, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, Registre des matricules du 35e de ligne.

 

Jean Baptiste GANDIBLEU né le 1e mars 1788 à Quaregnon, fils de Pierre Joseph et Caroline DUEZ. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 24 juillet 1807 en tant que fusilier au 58e régiment de ligne, 2e bataillon, 2e compagnie. Matricule 4686. Il est décédé le 14 février 1809 à l’hôpital de Dax, entré le 6 janvier 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, registre des matricules du 58e de ligne.

 

Jean Marie GERARD né à Quaregnon. Chasseur à la 1e compagnie, 3e bataillon du 5e régiment d’infanterie de ligne. Il est décédé le 10 avril 1809 à l’hôpital d’Aranda, entré le 28 février 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Joseph Laurent JOLY né le 23 mars 1789 à Quaregnon, fils de Nicolas Joseph et Catherine Joseph MAHIEU. Conscrit de l'an 1809. Incorporé le 19 avril 1808 en tant que fusilier à la 2e compagnie, 1e bataillon, 69e régiment, matricule 8698. Il est tué par les anglais le 27 septembre 1810 au Mont de Buçaco, Beira, Portugal

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, registre des matricules du 69e de ligne.

 

Louis Joseph LECOCQ né le 27 novembre 1791 à Quaregnon fils de Félix et Marie Thérèse LEROY, journalier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 738. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Denis LECOMTE né le 25 décembre 1785 à Quaregnon, fils de Denis et Marie rose MICHEL.

Fusilier de la 2e compagnie, 4e bataillon, 58e régiment d'infanterie de ligne, matricule 4650, il est décédé le 13 août 1810 à l'Escurial (Espagne). Dans le registre de contrôle des troupes du 58e régiment d'infanterie de ligne (SHAT 21Yc488), il est enregistré au numéro 2278. Il y est décrit comme suit: taille d'un mètre 59 centimètres, visage rond, front étroit yeux bruns nez ordinaire bouche petit menton rond cheveux et sourcils bruns. Arrivé au corps le 7 juillet 1807, conscrit de l'an 1806, compris sur la liste de désignation du canton --------- sous le n°61. Dernier domicile Quaregnon. Tué le 13 août 1810 d'un coup de feu à l'Escurial en Espagne. Du 7 juillet 1807 au 13 août 1810, Denis LECOMTE a participé à l'expédition d'Espagne et du Portugal (Voir aussi l'historique du 58e régiment d'infanterie de ligne au SHAT - cote 4 M 57).

Merci à Danielle STANISLAS qui via une demande sur le site d'entraide "fil d'ariane" a effectué les recherches au SHAT au château de Vincennes à Paris en décembre 2010.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, SHAT

 

Pierre Joseph LECOMTE né le 5 juillet 1790 à Quaregnon fils de François et Scholastique MAHIEU. Fusilier à la 1e compagnie, 4e bataillon, 27e régiment d’infanterie de ligne, il est décédé le 13 octobre 1809 à Vienne, hôpital de Renneweg n°2, entré le 28 juillet 1809.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Pierre Philippe LECOMTE né le 18 février 1784 à Quaregnon fils d'André et d'Angélique CAUDRON. Conscrit de l'an 13. Incorporé le 13 avril 1808 au 69e de ligne. Voltigeur à la compagnie des voltigeurs, 2e bataillon du 69e régiment d’infanterie de ligne. Il est décédé le 17 août 1814 à l’hôpital civil et militaire de Toulouse, entré le 10 avril 1814, cause du décès : blessure.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, Registre des matricules du 69e de ligne.

 

Quentin LECOMTE né le 9 mars 1784 à Quaregnon fils de Louis et Marie Joseph DIEU. Conscrit de l’an XIII. Taille 1,673m ouvrier. Incorporé le 11 floréal an 13. Fusilier de la 7e compagnie, 1er bataillon, 21e régiment d'infanterie de ligne, il est décédé le 14 octobre 1806 sur le champ de bataille de Iéna (Jena, actuellement dans le land de Thuringe en Allemagne).

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Site Histoire et généalogie Quaregnon-Wasmuël, Registres des matricules du 21e de ligne.

 

Jean Joseph LHOST né à Quaregnon fils de Jean Baptiste et de Catherine NAZE, charbonnier. Conscrit réfractaire de l'an 10. Incorporé le 3 août 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne, 3e bataillon, 8e compagnie. Matricule 4753. Déserté du 3e bataillon dans la route de Bayonne le 28 août 1807. Rentré le 14 décembre. Jugé le 22 à 5 ans de travaux et 1500 d'amende à paris. Avait été jugé par contumace le 15 octobre 1807 à la peine de mort au 3e bataillon.

Sources: Registres des matricules du 58e de ligne.

 

Marcel MATHIEU né à Quaregnon. (à vérifier : né le 17 juillet 1786 fils de Charles et Jeanne Marie CARLIER)

Chasseur au 18e ou (12e ?) régiment d’infanterie légère, 6e compagnie. Il est décédé le 27 juin 1808 à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à Paris, entré le 23 juin 1808, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Marcel MAZY né le 3 juillet 1784 à Quaregnon, fils de Jean Joseph et de Catherine FRANCOIS. Conscrit de l'an 13. Entré le 11 floréal de l'an 13 au 21e de ligne, Voltigeur le 1e juin 1808. Matricule 3209 ensuite matricule 879. A fait les campagnes des années 13, Vendémiaire, 14, 1806, 1807, 1808, 1809, 1810, 1811, 1812. Resté en arrière le 3 décembre 1812 pendant la retraite de Russie présumé égaré.

Sources: Registre des matricules du 21e de ligne.

 

Jean Baptiste MICHEL né le 24 février 1789 à Quaregnon fils de Pierre Joseph et Marie Thérèse BURY. Conscrit de 1809. Incorporé le 19 avril 1808 au 69e régiment d'infanterie de ligne 2e bataillon, 4e compagnie puis 1e bataillon, 2e compagnie (Matricule 8697). Rayé des contrôles le 8 juillet 1809 pour trop longue absence à l'hôpital où il était du 28 octobre 1808. Marié à Quaregnon le 5 avril 1826 avec Marie Philippe MAHYMONT.

Sources: Registre des matricules du 69e de ligne.

 

Auguste PICHEVEQUE Auguste Joseph PISEWECQUE le 8 avril 1775 à Quaregnon  fils de Pierre Joseph et Anne Catherine DUET.

Déserteur condamné au boulet. Il est décédé à 31 ans le 30 août 1808 à l’hôpital de Strasbourg au dépôt des fiévreux.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Registre des décès de l’Hôpital militaire de Strasbourg, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat.

 

Désiré Livin RENAULT né le 25 mai 1782 à Quaregnon fils de Noel Joseph et de Jeanne RONCHIN. Remplaçant un conscrit de l'an 1812 ( (Jean Baptiste DUCOBU). Matricule 9346. Incorporé au 112e régiment d'infanterie de ligne 5e bataillon, 4e compagnie le 2 mai 1812 en tant que fusilier puis au 1e bataillon 1e compagnie le 13 juin 1812. Présumé prisonnier de guerre à Liepzig le 19 octobre 1813.

Sources: Registre des matricules du 112e de ligne.

 

Joseph Ange RENAUX né le 18 novembre 1781 à Quaregnon, fils de Pierre et Margueritte ROLAND. Conscrit de l'an 11. Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4701. Déserté le 24 septembre 1807, jugé par contumace le 30 octobre 1807 condamné contradictoirement le 24 novembre 1807 à 7 années de travaux publics et à 1500 francs d'amende. Ex militaire décédé le 13 mars 1809 à l’hospice de Dunkerque à 26 ans, entré le 16 février 1809, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, Registre matricule du 19e de ligne.

 

Benoît ROLAND né le 25 octobre 1784 à Quaregnon fils de Pierre Joseph Valentin et Anne PLUMAT. Conscrit de l'an 14 incorporé le 18 brumaire an 14 au 82e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1718. Passé aux vétérans le 26 avril 1810. Marié avec Célestine DANIAUX le 30 octobre 1810 à Quaregnon. Décédé le 6 février 1848 à Quaregnon.

Sources: Registre des matricules du 82e de ligne.

 

Eugène Joseph ROLAND né le 1e janvier 1782 à Quaregnon, fils de Nicolas et de Marie Thérèse RODIF. Conscrit réfractaire de  l'an 11. Matricule 3120. Incorporé le 23 germinal an XIII au 21 régiment d'infanterie de ligne. A fait les campagnes des années 13 Vendémiaire, 14, 1806, 1807, 1808. Blessé d'un coup de feu à la main droite à la bataille de Pulstack le 26 décembre 1806. Passé aux vétérans le 6 septembre 1809.

Sources: Registre des matricules du 21e de ligne.

 

Chrisostome Ambroise RORIVE né en 1782 à Quaregnon.

Ouvrier à la 6e compagnie d’ouvriers d’artillerie. Il est décédé le 15 avril 1812 à l’hôpital général de Madrid, entré le 26 janvier 1812, cause du décès : fièvre.

Sources : Registre des décès de la Commune de Quaregnon, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Modeste Joseph RORIVE, né le 13 octobre 1792 à Quaregnon, fils de Chrisostome et d'Anne Joseph AUDIN. Conscrit de l'an 1812. Incorporé le 2 mai 1812 au 112e régiment d'infanterie de ligne, 5e bataillon, 2e compagnie en tant que fusilier puis le 18 juillet 1812 au 3e bataillon, 3e compagnie. Tué à Bautzen le 22 main 1813.

Sources: Registre des matricules du 112e de ligne.

 

Ghislain Albert SAVARY né le 18 janvier 1793 à Quaregnon, fils de Jean Baptiste et de Béatrice DUBOIS.

Il a reçu la médaille de Sainte Hélène en 1857.

Sources : Registre des baptêmes de Quaregnon, Site des médaillés de Ste Hélène

 

Philibert SAVOIE né le 2 avril 1780 à Quaregnon fils de Jean Joseph et Marie Jeanne CARLIER. Remplace Benoît WALLERAND conscrit de l'an 14. Incorporé le 23 frimaire an 14 au 82e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1798. Embarqué pour l'expédition d'outre mer le 15 septembre. Rayé des contrôles le 21 novembre 1806. Rentré le 15 juin 1814. Congédié comme étranger le 27 juillet 1814.

Sources: Registre des matricules du 82e de ligne.

 

Jean Baptiste THIERY né à Quaregnon. Infirmier, il est décédé le 30 septembre 1813 à l’hôpital militaire et sédentaire de Bruxelles à l’âge de 68 ans, entré le 22 juin 1813, cause du décès : Hydropisie.

Sources : Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat

 

Thomas WAROQUIEZ né le 7 juillet 1782 à Quaregnon fils de Antoine et de Marie Josephe DUEZ. Conscrit réfractaire de l'an 12. Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4702. Passé par incorporation au 120e régiment d'infanterie de ligne le 1e juillet 1808. Matricule 500. Caporal le 1e décembre 1810, Voltigeur le 28 décembre 1812, Caporal le 1e janvier 1813, sergent le 16 août 1813. Congédié le 26 juin 1814. Epouse Catherine DISCART  le 6 mai 1817 à Wasmuël. Décédé à Quaregnon le 16 septembre 1827,.

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne et du 120e de ligne. Etat civil de Quaregnon et Wasmuël.

 

Quévy-le-Petit :

 

Nicolas François DUBOIS né le 20 août 1788 à Quévy-le-Petit fils de Jean François et de Marie Joseph COMMIANT, journalier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé le 7 juillet 1807 au 3e bataillon, 7e compagnie du 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4645. Déserté le 11 octobre 1807 jugé par contumace le 21 dudit à 5 ans de travaux et 1500 d'amande. Ramené par la gendarmerie le 24 décembre 1807. Jugé contradictoirement le 6 janvier 1808. Acquitté et mis en liberté. Caporal en septembre 1809. Sergent le 1e octobre 1810.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Prosper DEGUILAGE né le 23 novembre 1783 à Quévy-le-Petit fils de Jacques Joseph et Marie Alexandrine DUFRANNE. Résidait à Briollay, arrondissement d’Angers, Département du Maine et Loire lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Conscrit de l'an 13, entré au service le 12 floréal an 13 (2 mai 1803) en tant que fusilier au 82e de ligne jusqu'au 21 janvier 1812. Matricule 1331. A fait les campagnes des années 13, 14, 1806, 1807, 1808 et 1809 à l'armée d'Espagne et du Portugal. Devenu Gendarme le 21 janvier 1812. Marié le 9 mars 1816 à Tiercé, Canton de Briollay, Département du Maine et Loire avec Charlotte Agathe ABRAHAM.  Décédé le 9 avril 1859 à Briollay. Facteur rural, Gendarme, journalier.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène, Registre des décès de la Commune de Briollay.

 

Séverin LECOCQ né le 22 avril 1789 à Petit Quévy fils de Jean Baptiste et Geneviève DERSIN, journalier. Conscrit de 1809 incorporé le 20 avril 1812 venant de la 73e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 388. Rayé du contrôle pour longue absence aux hôpitaux le 23 juin 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Sars-la-Bruyère :

 

Philippe Joseph MOTTE, né le 20 janvier 1781 à Sars la Bruyère. Il résidait à Cuesmes lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. 21e de Ligne. Période du 26 janvier 1803 au 19 août 1814. Campagnes: toutes de 1803 à 1814, deux blessures.

Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

François Charles WAUQUIEZ né le 1e janvier 1791 à Sars la Bruyère fils de Jean Louis et Marie Philippe VERTENEUIL, charbonnier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 24 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 742. Déserté le 8 juin 1812, rentré le 10 juin 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Saint-Ghislain :

 

Josse Nicolas Louis BERNARD né le 15 décembre 1791 à Saint-Ghislain fils de Nicolas Joseph et Rosalie DELIERE, cordonnier. Conscrit de 1811 remplaçant un conscrit de 1811. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1251. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Toussaint Alexandre DESTERBECQ né le 31 octobre 1790 à Saint-Ghislain fils de Jacques et d'Henriette HIOLLE, cordonnier. Conscrit de 1810 remplaçant un conscrit de 1811. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1252. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. Expédié certificat d'absence le 28 octobre 1820. Autre du 10 décembre 1823.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Joseph Jean Adrien FRISON né le 10 juillet 1791 à Saint-Ghislain fils de Gérard et de Agnes DEHON, cordonnier. Conscrit de 1811 remplaçant un conscrit de 1812. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1253. Présumé prisonnier le 3 mai 1813 étant resté en arrière à Lunebourg.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Quentin Bernard FRISON né le 21 décembre 1787 à Saint-Ghislain fils de Gérard et de Agnès DEHON, cordonnier. Conscrit de 1807 remplaçant un conscrit de 1812. Incorporé le 30 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1249. Caporal le 18 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Josse GHISLAIN né le 22 mars 1789 à Saint-Ghislain fils de Félix et Rosalie FRISON, batelier. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1355. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Nicolas Josse PASSELECQ né le 8 juillet 1791 à Saint-Ghislain fils de Jean et Marie Elisabeth PEREE, journalier. Conscrit de l'an 1811. Incorporé venant de la 74e cohorte le 18 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1498. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Martin QUERTINIER, né le 31 août 1787 à Saint-Ghislain. Incorporé en 1807 à la 3e compagnie 1e bataillon du 19e régiment d'infanterie de ligne. Rentré dans ses foyers en 1814. Période de 1807 à 1814.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

Léopole Augustin Louis QUEVIT né le 20 juin 1786 à Saint-Ghislain fils de Augustin et de Catherine HYOLE. Conscrit de l'an 1806 remplaçant de François Joseph CASTEAU de Mons. Incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4456. Porté avec congé de réforme le 30 mai 1810 par suite de la revu du Général Muller.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Pierre Josse STORDEUR né le 4 mai 1784 fils de Jean Baptiste et de Cicercule PASSELECQ, journalier. Conscrit de l'an 1809. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1351. Caporal le 18 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François Léopold Joseph WINSSINGER, né le 6 avril 1795 à Saint-Ghislain, Lieutenant. Période de 1812 à 1814. Campagnes de Saxe et de France. Blessé par un Biscaien à la poitrine à Leipzig, et reçut une balle à travers la cuisse gauche à Meaux. Décédé à Bruxelles le 10 octobre 1870.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

 

Sirault:

 

Nicolas Joseph GOBERT né le 21 février 1790 à Sirault, fils de Jacques et de Marie Françoise SUDOYEZ, cultivateur. Conscrit de l'an 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 529. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre Joseph LAHAUT né le 7 juin 1792 à Sirault fils de Antoine Gille et Marie Anne LAVENEE, tailleur. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 914. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Louis LAITEM né le 28 août 1792 à Sirault fils de Jean Baptiste et Marie Thérèse DELCOURT, maréchal. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 979. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

François MEURET né le 11 février 1792 à Sirault fils de André Joseph et Marie Thérèse AMANT, journalier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 26 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 978. Caporal le 24 mai 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Thulin :

 

Noël Joseph DOISON né le 21 janvier 1786 à Thulin, fils de Noël Joseph et de Constance Catherine Josephe CAUCHETEUX. 4e compagnie, 4e bataillon, 58e régiment d'infanterie de ligne, matricule 4646. Dans le registre de contrôle des troupes du 58e régiment d'infanterie de ligne (SHAT 21Yc488), il est enregistré au numéro 2275. Il y est décrit comme suit: taille d'un mètre 69 centimètres, visage plein, front couvert yeux bleus nez épaté bouche petite menton rond cheveux et sourcils châtains. Arrivé au corps le 7 juillet 1807, conscrit de l'an 1806, remplacant de DIEU pierre Joseph de Wasmes, canton de Boussu, compris sur la liste de désignation du canton --------- sous le n°47. Dernier domicile Thulin.

Sources : SHAT

 

Wasmes :

 

Adrien Joseph BROUETTE né le 7 février 1790 à Wasmes fils de Jacques Joseph et de Marie Albertine VILAIN, charbonnier. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 498. Présumé prisonnier à Lwenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Ambroise Joseph BROUTARD né le 6 septembre 1787 à Wasmes, fils de Pierre Joseph et de Marie Joseph THOMAS, Cornet de Voltigeurs d’Infanterie de Ligne, 72e régiment. A été reçu Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur le 19 novembre 1813.

Etats de service : entré au 72e régiment de ligne comme fusilier le 1e avril 1807. Cornet le 15 octobre 1809 jusqu’au 24 juillet 1814.

2 ans à la grande armée du 1er mai 1807 au 21 février 1810.

1 an au camp de Boulogne du 27 mars 1810 au 25 janvier 1812.

1 an à la grande armée d’Autriche de Pologne du 25 janvier 1812 au 1e mai 1813.

Blessé à la tête le 14 juin 1807 à la bataille de Friedland. Blessé à la Cuisse droite le 19 août 1812 à Valentina. Blessé à la main droite le 18 octobre 1813 à Leipsick. Il est reconnu impropre par le chirurgien suite à la perte de l’usage de la main droite et a droit à une retraite le 25 juillet 1814. Hôpital militaire de Rouen.

Domicilié à Louvignies lez Bavay en 1817.

Décédé le 12 février 1847 à Louvignies lez Bavay.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Pierre Josse CAUFRIEZ né le 20 février 1791 à Wasmes fils de Joseph et Marie Josephe TELLIER, charbonnier. Conscrit de l'an 1812. Incorporé venant de la 74e cohorte le 3 mai 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1368. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jacques Philippe CHARLES né le 6 novembre 1788 à Wasmes fils de Pierre et de Marie Joseph DETRON. Conscrit de l'an 1808 incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4378. Déserté du 3e bataillon dans la route de Bayonne le 9 mai jugé le 13 à 9 ans de travaux. Rentré le 13 octobre amnistié. Réadmis en 1807 sous la promesse de fidélité.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Emmanuel Julien Joseph COLMAN né le 24 juin 1788 à  Wasmes fils de Pierre Joseph et de Marie Célestine DETRON domicilié à Warquignies. Conscrit de 1808 incorporé le 14 juin 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4377. Mort le 23 février 1809 suivant les mutations des bataillons de guerre.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Jacques Christophe HARMEGNIES né le 2 novembre 1780 à Wasmes, fils de Jacques Philippe et de Catherine CANTINIAUX, Brigadier au 27e régiment de Chasseur à Cheval. A été reçu Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur le 6 novembre 1810. Il a perdu l’usage de l’index droit.

Etats de service : arrivé au Corps  du 27e régiment de Chasseurs à Cheval le 20 mars 1807, fait brigadier le 11 mars 1810. Légionnaire le 6 novembre 1810, Brigadier le 16 avril 1811, le registre ne fait pas connaître l’époque à laquelle le sieur HARMEGNIES a cessé d’appartenir à ce régiment.

Domicilié à Wallers Aremberg en 1817.

Décédé le 4 septembre 1845.

Sources : Site de la Légion d’Honneur

 

Jean Baptiste HARVENGT né le 3 mars 1790 à Wasmes, fils de Jean Baptiste et Marie Josephe CAUFRIER, charbonnier. Conscrit de 1810 incorporé le 22 avril 1812 venant de la 74e cohorte au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 527. Passé à la garde impériale le 20 juillet 1812, renvoyé de la garde impériale pour défaut de taille le 22 août 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813. (conseil? d'arbitrage?) du 31 mars 1824.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

 

Philippe Joseph LAURENT né le 31 janvier 1786 à Wasmes fils de Jacques Philippe et de Marie Albertine GALLEZ, charbonnier. Conscrit de l'an 1806 remplaçant Pierre Joseph LAURENT, son frère conscrit de 1808. Incorporé le 29 juin 1807 au 4e bataillon, 4e compagnie du 58e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 4564.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Benoit QUENON né le 27 juin 1788 à Wasmes fils de Philippe et de Marie Ang. GERARD. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 73e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 198. Caporal le 18 avril 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Pierre Philippe TRICOURT né le 28 février 1783 à Wasmes fils de Pierre et d'Albertine MATON. Conscrit réfractaire de l'an 12. Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Mort le 11 janvier 1808 à l'hôpital militaire de Boulogne suite d'une fièvre adénomique (n°145).

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Pierre Philippe TROMONT né le 10 février 1788 à Wasmes fils de Pierre Philippe et Marie Jeanne CAUFRIER, charbonnier. Conscrit de l'an 1808. Incorporé venant de la 74e cohorte le 1er juin 1812 au 148e régiment d'infanterie de ligne. Matricule 1711. Caporal le 18 avril 1812. Présumé prisonnier à Lowenberg le 28 août 1813.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne.

 

Jean Baptiste URBAIN né le 26 mars 187 à Wasmes fils de Jacques et de Marie Philippe TRICOURT. Conscrit de l'an 1807. Incorporé le 6 août 1807 au 19e régiment d'infanterie de ligne en tant que fusilier. Matricule 4557. Passé au 120e de ligne en tant que grenadier. Matricule 484. Parti pour la garde impériale le 16 février 1813.

Sources: Registre des matricules du 19e et du 120e de ligne.

 

 

Warquignies

 

Jean Joseph Gislain SAUBLUN, né le 12 février 1793 à Nivelles, fils de Georges Joseph, de Nivelles, et d'Elisabeth EMPLIS, de Wavre. Il résidait à Warquignies lorsqu’il a reçu la Médaille de Sainte Hélène. Douanier. Soldat au 7e régiment de tirailleurs de la jeune Garde. Après 1815, caporal au 8e régiment des hussards Belges. Revenu à la vie civile en 1822, il reprend du service en 1830 comme 2e lieutenant de la compagnie des volontaires de Nivelles. Combat à la place Royale les 3 journées de septembre 1830 et participe à la prise d'Anvers et ne revient à la vie civile qu'après la levée du blocus de Maestricht.
Sources : Site des médaillés de Ste Hélène

 

 

Wasmuël :

 

Jean Charles BARBIEUX né à Wasmuël fils de Jean Joseph et de Catherine LAURENT. Conscrit de l'an 12. Incorporé le 3 août 1807 au 58e régiment d'infanterie de ligne. Réfractaire condamné.  Déserté du 3e bataillon le 6 septembre 1807. Jugé par contumace le 20 octobre à la peine de mort.

Sources: Registre des matricules du 58e de ligne.

 

Pierre Joseph GOBERT né le 2 novembre 1787 à Wasmuël, fils de François et de Catherine SIMON. Conscrit de l'an 1807 incorporé venant de la 72e cohorte le 19 avril 1812 au 148e régiment de ligne. Matricule 118. Passé au 25e de ligne le 17 octobre 1813, 3e bataillon, 1e compagnie (n°16296) en tant que fusilier. Déserté le 12 mai 1814.

Sources: Registre des matricules du 148e de ligne et du 25e de ligne.

 

Félix HISMANS né le 11 mars 1780 à Wasmuël, fils de Jacques et Marie Anne RANDOUR. Conscrit de l'an 9.Incorporé le 27 août 1807 au 19e régiment de ligne en tant que fusilier. Matricule 4695. Déserté le 11 septembre 1807 jugé par contumace le 22 septembre 1807. Décédé le 23 septembre 1807 (acte renseigné à Quaregnon).

Sources: Registre des matricules du 19e de ligne.

 

Charles Alexis LEROY né le 24 février 1782 à Wasmuël, fils de Nicolas et Marie Rose DUPONT. Fusillier à la 6e compagnie, 2e bataillon du 21e régiment d’infanterie de ligne. Il est décédé le 17 novembre 1807 à l’hôpital n°1 de Thorn en Pologne, entré le 4 septembre 1807, cause du décès : fièvre. Dans le registre de contrôle des troupes du 21e régiment d'infanterie de ligne (SHAT 21 Yc 190), il est enregistré au registre matricule au n° 3106 comme suit: conscrit réfractaire de Jemappes, Charles Alexis LEROY fils de feu Nicolas et de Marie Rose DUPONT né le 24 février 1781 à Wasmuël, canton de Boussu arrondissement de Mons, département de Jemmappes taille d'1m68, visage rond, front couvert, yeux gris, nez ordinaire, bouche petite menton rond cheveux et sourcils châtains, arrivé le 28 pluviose de l'an treize, 4e bataillon 3e compagnie puis 2e bataillon 2e compagnie le 12 messidor an 13 puis 2e bataillon 6e compagnie, a fait les campagnes des années 13. Vendémiaire, 14, mort à l'hôpital militaire de Thorn (Pologne) le 17 novembre 1807 par suite de la fièvre. Merci à Colette DOUROUX qui via une demande sur le site d'entraide "fil d'ariane" a effectué les recherches au SHAT au château de Vincennes à Paris en octobre 2011.

Sources : Registre des décès de la Commune de Wasmuël, Soldats français du Département de Jemappes in Site des archives de l’Etat, SHAT